source: Site web Mosaîque FM

Source: Site web Mosaîque FM

Après l’attaque de Bardo qui a fait 22 morts le 18 mars, les Tunisiens se mobilisent aujourd’hui contre le terrorisme. Une marche a commencé à 11 heures (heure locale) à « Bab Saadoun » à Tunis en direction du  musée de Bardo.

Tous les partis politiques tunisiens sont présents à l’exception du Front populaire qui refuse de participer en présence du parti islamiste « Ennahdha » qui a contribué les trois dernières années à la propagation du terrorisme.

Parmi les participants internationaux à cette marche : le président français François Hollande, le président palestinien Mahmoud Abbas, mais aussi des hauts responsables politiques d’Algérie, de l’Italie de l’Espagne et aussi de l’Union européenne.

Les Tunisiens sont tous unis pour dire non à cette vague de terrorisme, pour dire non à ces imbéciles sans cervelle qui prétendent défendre le Bon Dieu.

La marche était extrêmement émouvante avec le drapeau de la Tunisie qui nous unit tous, peu importe notre idéologie ou notre parti politique préféré, gauche ou droite peu importe, la Tunisie doit être au centre du cœur de chacun de nous. J’ai trop apprécié la présence massive des enfants avec les drapeaux à la main. Ils représentent l’espoir d’un avenir meilleur pour la Tunisie. C’est pour eux qu’on doit protéger notre cher pays, c’est pour eux qu’on doit rester unis.

Une stèle a été inaugurée par le président tunisien Béji Caïd Essebsi comportant les noms de toutes les victimes de l’attentat du Bardo. Ces innocents qui ont été tués sous notre ciel bleu.

source : www. Businessnews.com.tn

source : www. Businessnews.com.tn

Le lapsus du président tunisien

En voulant remercier le président français pour sa présence et sa solidarité avec le peuple tunisien, le président tunisien a confondu François Hollande et François Mitterrand. Heureusement, le président tunisien a le sens de l’humour et s’est excusé rapidement en faisant même une petite bise au président français.

Le terroriste qui a dirigé la tuerie de Bardo tué hier soir

Les Tunisiens ont appris avec soulagement la mort de 9 terroristes dans la soirée du 28 mars à « Sidi Yaîch » dans le gouvernorat de Gafsa. Les terroristes ont été abattus par la garde nationale lors d’une opération des forces spéciales. Parmi les tués, il y a le nommé « Lukmane Abu Sakhr » l’un des  terroristes les plus dangereux et qui était derrière une multitude d’attaques terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *